En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK

Choisir son chauffe eau et l'entretenir

Plusieurs signes montrent qu’il est temps de changer de chauffe-eau : l’eau chaude tarde à arriver, une facture énergétique de plus en plus élevée, des pannes fréquentes, un remplacement est donc à prévoir. Mais attention à bien choisir son nouveau chauffe-eau, auquel cas cet investissement peut vite se révéler être inadapté, d’autant plus que l’eau chaude sanitaire représente environ 15 % de la facture énergétique d’un foyer. De ce fait il est nécessaire de choisir un appareil adapté à vos besoins, en veillant au préalable à régler la température de consigne dans le but de pouvoir faire des économies d’énergie.

Le chauffe-eau électrique est l’un des modèles de chauffe-eau les plus répandus en France. Il se compose d’une cuve, d’une résistance blindée (à traiter régulièrement contre le calcaire car totalement immergée) ou stéatite (entartrage limité car jamais en contact avec l’eau), d’un thermostat de régulation et d’un système de protection contre la corrosion. Cet appareil silencieux est facile à installer et ce dans n’importe quelle pièce de la maison.

Voici quatre critères déterminants dans le choix de votre chauffe-eau : vos besoins, les prix et les économies générées, la place dont vous disposez, la performance.


1 – Évaluation de vos besoins


Le confort est un critère à prendre en compte pour que vous puissiez bénéficier d’eau chaude à tout moment peu importe l’utilité. Il est donc important d’évaluer vos besoins, comme la taille de votre foyer en sachant qu’en moyenne un chauffe-eau produit 40 litres par jour et par personne. Ensuite l’eau est un autre critère important, puisqu’une eau trop douce entraîne une corrosion prématurée de la cuve, et une eau trop dure a des effets néfastes sur la résistance.


2 – Les économies réalisées


45 % des foyers utilisent l’énergie électrique pour chauffer l’eau, et le chauffe-eau à accumulation électrique représente la solution la plus courante, appelé également « cumulus » ou ballon d’eau chaude. Une installation facile et un coût assez faible forment la recette du succès du chauffe-eau.

Les avancées technologiques permettent de réaliser des économies importantes par rapport aux anciens chauffe-eaux à l’aide de thermostats ou de programmations qui s’adaptent selon les situations de consommation d’énergie. Toutefois mieux vaut opter pour un modèle peut-être cher mais réalisant d’importantes économies d’énergie avec une longue durée de vie plutôt qu’un modèle de base peu cher et qu’il faudra changer tous les deux ans.


3 – La praticité


La place dont vous disposez est primordiale, puisqu’un chauffe-eau peut être vertical, horizontal, sur socle ou mural, l’installation dans une salle de bain restant cependant réglementée. Il faut néanmoins savoir que des chauffe-eaux horizontaux ont de moins bonnes performances que les modèles verticaux. Des ballons plats existent également  permettant un gain de place et pouvant être installés n’importe où,  notamment dans des endroits où la place peut manquer pour des modèles imposants.


Découvrez nos résistances, anodes, joints, thermostats, et autres pièces pour chauffe-eau sur notre boutique en ligne.
Site réalisé avec PowerBoutique - création de site internet